Visite d'Altriane et sensibilisation au tri


« Le déchet le plus intelligent, c’est celui que l’on ne produit pas ».

Jeudi 21 mars, un groupe d’élèves de 3ème PrépaPro et de DIMA est allé visiter Altriane, le centre de tri et de valorisation des déchets recyclables. Situé à Salles sur Mer, il a été mis en service début 2011 pour traiter le contenu des sacs ou bacs jaunes collectés sur tout le territoire de la communauté d’agglomération de La Rochelle. Après une fermeture de près de 2 ans pour cause d’incendie et de modernisation des chaines de tri des déchets (tous les déchets plastiques d’emballage maintenant acceptés), le voici à nouveau ouvert aux scolaires depuis cet automne et bientôt à tout public pour expliquer l’enjeu du tri et de la diminution des déchets dans notre quotidien.

Se voulant exemplaire dès sa conception, ce centre, construit aux normes HQE (comprenez Haute Qualité Environnementale), a été imaginé pour que, de sa construction à son exploitation, son impact sur l’environnement soit le plus faible possible : Intégration dans le paysage local, construction en ossature et charpente bois, bardage bois, isolation en laine de bois, toiture végétalisée, récupération des eaux de pluie, panneaux solaires photovoltaïques et thermiques, chaudière à bois.

Gaëlle et Soizic, nos dynamiques ambassadrices du tri du jour, ont expliqué aux élèves le fonctionnement du centre de tri et l’intérêt de bien trier mais aussi – et surtout - de limiter la production de déchets en les invitant à réfléchir à ce sujet.

Donc 2 messages essentiels :

Bien trier, car cela a une influence directe sur la pénibilité du travail des « valoristes », les personnes chargées de trier les déchets et donc de donner de la valeur aux déchets. Une grande partie du tri est automatisée mais rien ne remplace l’être humain. En fin de ligne, ce sont donc les valoristes qui terminent le travail de tri. Un produit non conforme (une fusée de détresse) est d’ailleurs à l’origine de l’incendie qui est a détruit le centre de tri !

En principe, si chaque citoyen triait correctement ses déchets, il ne devrait y avoir pratiquement aucune intervention humaine. Pourtant les élèves ont pu constater que ce travail était loin d’être marginal et facile!

Une fois triés par catégories (papier, carton, plastiques, acier, métal, aluminium), les déchets sont compactés en balles avant d’être pris en charge par des usines de retraitement. Ce sont désormais des matières premières secondaires qui serviront à fabriquer de nouveaux objets. Un cycle vertueux. Par exemple, les bouteilles plastiques serviront à faire des vêtements en laines polaires, les cannettes en aluminium à faire des cadres de vélos…

Bien trier, mais aussi et surtout limiter la production de déchets, car dans toute la CDA, chaque citoyen produit en moyenne 628 kg de déchets par an. La plupart sont brulés et donc valorisés énergétiquement (un moindre mal !) mais sur ces 628 kg, beaucoup de déchets sont compostables et seuls 129 kg d’emballages (dont 40 kg de verre) sont traités au centre de tri de Salles sur Mer. Un appel à chacun à réfléchir à son mode de consommation.

Pour reprendre les mots de nos ambassadrices du tri : « Le déchet le plus intelligent, c’est celui que l’on ne produit pas ».

47 vues

© 2020 Lycée de Rompsay Rue de Périgny 17000 La Rochelle - 05 46 00 22 80 - ce.0171238d@ac-poitiers.fr

CRNA.png